Notes et Etudes de la Fondation Res Publica
Les notes et études n’engagent pas la Fondation Res Publica mais simplement leurs auteurs.

A propos de la dépense publique - 15/01/2013

Par Jacques Fournier, membre du Conseil scientifique de la Fondation Res Publica, conseiller d’Etat honoraire. Il existe plusieurs catégories de dépenses publiques. Elles ont toutes une forte légitimité. Il est normal de chercher à en améliorer l’efficacité et à mettre en place pour chacune d’elles un financement approprié. Mais la qualité de la réflexion nécessaire sur le contenu de l’action publique serait gravement compromise si elle était ramenée à la poursuite d’un objectif simpliste de réduction de la dépense globale.

Les chemins douloureux d'une économie russe de l'innovation - 29/08/2012

Par Kevin Limonier, chercheur à l'Institut Français de Géopolitique (Université Paris VIII), enseignant à l’Université russe d’Etat de sciences humaines (RGGU). Dans le cas de la science et de l'innovation, le défi auquel la Russie doit faire face n'est pas seulement économique mais également politique, dans la mesure où la réussite du grand projet de Skolkovo (une « Silicon Valley russe ») permettrait à la Russie de reconquérir une partie de son identité et de réaliser un projet de puissance hérité des canons du marxisme-léninisme.

Deux défis pour l’éducation nationale - 29/08/2012

Par Daniel Bloch, ancien président d’Universités, ancien recteur d’Académie, ancien directeur des Enseignements supérieurs. L’éducation nationale fait l’objet d’un traitement de faveur, avec la création de 60 000 emplois sur la durée du quinquennat. Le candidat élu s’est engagé également en termes d’objectifs à réduire de moitié, sur la même durée, la proportion de jeunes sortant du « système éducatif » sans qualification ainsi qu’à doubler, sur une période plus longue, la proportion de ceux qui obtiennent ou dépassent le niveau de la Licence. Ces objectifs peuvent-ils être atteints ?

Une approche républicaine du dialogue social - 12/06/2012

Une tribune de Baptiste Petitjean, directeur de la Fondation Res Publica, répondant à la question "Quelle place attribuer aux partenaires sociaux dans la conduite des réformes ?" du panel LeMonde.fr, mardi 12 juin 2012. La redéfinition du dialogue social suppose un rapport équilibré entre la loi et le contrat, dans le but de portéger la négociation sociale et de mettre les salariés à l'abri des abus. Et un dialogue social dynamique et imaginatif ne peut exister sans le soutient d'un Etat ferme et anticipateur, gardien de l'intérêt général.

L’Ecole et l’Entreprise: un partenariat à reconstruire - 27/04/2012

Par Daniel Bloch, ancien président d’Universités, ancien recteur d’Académie, ancien directeur des Enseignements supérieurs. Même si trop souvent l’Ecole et l’Entreprise constituent des mondes qui se méconnaissent, peut-on soutenir qu’elles n’ont pas un destin commun ? Comment l’Ecole pourrait-elle survivre dans le contexte d’une économie en friche, et quel avenir aurait l’économie sans qu’existe, à ses côtés, un dispositif d’éducation et de formation lui permettant de recruter des personnels en qualité et en nombre suffisants ?

Une politique du travail - 27/04/2012

Par Patrick Quinqueton, Conseiller d’Etat, ancien inspecteur du travail, membre du conseil scientifique et administrateur de la Fondation Res Publica. Le travail est une réalité ancienne, curieusement devenue absente, à quelques rares exceptions près, de la « mediasphère », y compris pendant la campagne électorale. Sans doute le chômage de masse dans les pays occidentaux conduit-il à éviter certains sujets qui fâchent, ou qui ne rassemblent pas. Peut-être les contradictions inhérentes aux rapports sociaux font-elles du travail un sujet suffisamment peu consensuel pour qu'on l'évite.

Aide alimentaire: solidarité européenne pour les banques mais pas pour les Restos du cœur - 07/02/2012

Par Lucien Bourgeois, membre du conseil scientifique de la Fondation Res Publica, économiste, membre de l’Académie d’Agriculture. On croit à un mauvais rêve. Au moment où Eurostat annonce que la Zone Euro vient de dépasser le seuil fatidique de 10% de sa population active au chômage, l’Allemagne a obtenu la condamnation par la Cour de Justice Européenne de l’aide alimentaire financée par la PAC. L’UE devrait donc diviser par quatre son budget pour aider les Restos du cœur et autres associations de ce type. L’Allemagne propose de poursuivre cette politique deux ans de plus mais à la condition expresse de la supprimer à partir de 2014.

Pourquoi la France manque-t-elle d’ingénieurs et de scientifiques? - 16/02/2012

Par Daniel Bloch, ancien président d’Universités, ancien recteur d’Académie, ancien directeur des Enseignements supérieurs. La France manque d’ingénieurs et de scientifiques pour innover et rendre son économie et son industrie plus compétitives. Les coupables désignés : le collège puis le lycée qui décourageraient l’orientation vers les sciences, mais aussi les bacheliers scientifiques eux-mêmes qui, une fois le baccalauréat obtenu, se détourneraient de plus en plus massivement, année  après année, des filières scientifiques et technologiques supérieures. La réalité est toute autre.

Les prémices d'un pluralisme politique "à la russe"? - 20/01/2012

Par Kevin Limonier, chercheur à l'Institut Français de Géopolitique (Université Paris VIII), membre de la rédaction de la revue Regard sur l'Est. Sans aller jusqu'à envisager une défaite pour Vladimir Poutine lors des prochaines élections présidentielles, la remise en cause de la suprématie électorale de Russie Unie par certaines couches de la population lors des dernières législatives pourrait bien suggérer que le pays entre dans une phase de reformulation progressive de son système politique, tout en conservant certains invariants de la culture politique poutinienne.a

Sans industrie solide, pas de protection sociale efficace - 14/12/2011

Tribune de Baptiste Petitjean, directeur de la Fondation Res Publica, répondant à la question "Comment sauver la protection sociale ?" du panel LeMonde.fr, mercredi 14 décembre 2011.
Au lieu d'un asservissement aux agences de notation et à des plans d'austérité imposés, la réindustrialisation de la France est le chemin à suivre pour stimuler la croissance et la création d'emplois. Elle est également la condition sine qua non du maintien de notre protection sociale.

Traiter les dérives constitutionnelles de la Vème République - 25/11/2011

Par Marie-Française Bechtel, vice-présidente de la Fondation Res Publica. A l’heure où l’on en appelle ici où là à une « VIème République », n’est-il pas plutôt temps de s’interroger sur la nature réelle de la Vème ? Car, pour remédier à des inconvénients, encore faut-il en avoir mesuré la réalité et l’ampleur.

Quatre mesures "simples et pratiques" pour mettre l’université en ordre de marche - 08/11/2011

Par Daniel Bloch, ancien président d’Universités, ancien recteur d’Académie, ancien directeur des Enseignements supérieurs. Les établissements d’enseignement supérieur de notre pays ne « produisent » pas suffisamment de diplômés: 27 % seulement des jeunes atteignent ou dépassent le niveau de la licence, alors que de nombreux pays font deux fois mieux, et en retirent de nombreux avantages, tant économiques que sociaux. L’enseignement supérieur est aujourd’hui dans une situation équivalente à celle dans laquelle était l’enseignement secondaire au milieu des années 80, lorsqu’un peu moins de 30 % de la génération obtenait un baccalauréat alors que beaucoup, dans d’autres pays, en conduisaient plus de deux fois plus au même niveau.

Le G20, l'illusion française et les ambitions nationales - 03/11/2011

Une tribune de Julien Landfried, membre du Conseil scientifique de la Fondation Res Publica, répondant à la question "Que faut-il attendre du sommet du G20 ?" du panel LeMonde.fr, jeudi 3 novembre 2011. Depuis la crise de 2008, les sommets du G20 se suivent et se ressemblent. Derrière les apparences trompeuses d'un certain multilatéralisme et les exhortations à réguler le capitalisme financier, des ambitions et des réalités nationales s'affrontent. Le G20 de Cannes n'y échappera pas davantage que les précédents.

La réindustrialisation doit être le cœur de cible de toute action publique - 15/11/2011

Tribune de Baptiste Petitjean, directeur de la Fondation Res Publica, répondant à la question "Le plan de rigueur en débat" du panel LeMonde.fr, mardi 15 novembre 2011. Conserver le triple A, à tout prix. L'Etat ne serait-il plus que le représentant d'un stock de dette, contraint de satisfaire aux critères des agences de notation ? Certes, selon la formule de Pierre Mendès-France, "gouverner c'est choisir, si difficiles que soient les choix". Encore ne faut-il pas confondre l'exigence de l'effort et le sacrifice de la croissance !

Pas de sortie de crise sans résorption des déséquilibres des balances des paiements - 28/10/2011

Par Jean-Michel Quatrepoint, membre du Conseil scientifique de la Fondation Res Publica, auteur de "Mourir pour le Yuan" (Bourin Editeur, 2011). L’euro n’est pas sauvé. Plus la crise s’aggrave, plus on cherche à la résoudre à travers des procédures financières aussi complexes qu’illisibles. Tout a été dit ou presque sur cette crise sans précédent, l’égoïsme allemand, l’irresponsabilité des pays du Sud, le rôle des banques et des agences de notation. Mais bien peu cependant se sont penchés sur la cause première de cette crise des dettes souveraines : les déséquilibres des balances des paiements au niveau mondial.

Quelle politique iranienne pour la France ? - 04/10/2011

Par Pierre Conesa, membre du Conseil scientifique de la Fondation Res Publica, auteur de La Fabrication de l’ennemi : ou comment tuer avec la conscience pour soi (Robert Laffont, 8 septembre 2011). L’Iran est l’objet d’un ressentiment particulier de la France ; c’est même le seul pays contre lequel des appels privés et publics à la guerre s’affichent. On pourrait cependant soutenir que l’Iran d’Ahmadinejad est moins islamiste que l’Arabie saoudite – qui nourrit la fâcheuse réputation d’envoyer partout ses prédicateurs salafistes et qui a noyé dans l’œuf le printemps de Bahrein – ou que le Pakistan.

La recherche et l’innovation: une nouvelle donne mondiale? - 02/10/2011

Par Pierre Papon, professeur d’Université, ancien directeur général du CNRS, membre du Conseil d'administration et du Conseil scientifique de la Fondation Res Publica. L’investissement dans la Recherche-Développement (R&D) et l’innovation demeure une clé essentielle de la réussite des Etats mais une nouvelle répartition mondiale des forces scientifiques et techniques s’instaure peu à peu. Si la crise économique a fourni l’occasion à de nombreux pays développés de réaffirmer le rôle de la R&D dans les stratégies de crise, il n’est pas certain que ce discours permette de renverser la tendance latente à leur perte de suprématie scientifique et technique.

La crise de l'euro marque la fin de l'"irreal politik" fédérale - 21/09/2011

Une tribune de Julien Landfried, membre du Conseil scientifique de la Fondation Res Publica, répondant à la question "l'Europe politique doit-elle être relancée ?" du panel LeMonde.fr, mercredi 21 septembre 2011. Le tsunami monétaire et financier à venir appellera des réponses brisant l'"irreal politik" fédérale.

Le service public, un renouveau? - 13/09/2011

Par Jacques Fournier, membre du Conseil scientifique de la Fondation Res Publica, conseiller d’Etat honoraire.
Les Français sont attachés à leurs services publics, mais ils en ont une vision décalée par rapport aux exigences du moment : soit que, à droite, ils les voient comme une charge dont il faudra, nolens volens, et compte tenu des pressions du marché, limiter progressivement le poids ; soit que, à gauche, ils défendent contre vents et marées toutes les caractéristiques d’un modèle qui doit pourtant évoluer s’il veut continuer à répondre aux aspirations sociales. Le moment est venu de renouveler l’approche française de cette question. C’est ce à quoi prétendent les thèses présentées ci-dessous.

Collectivités territoriales: faire de la politique - 23/06/2011

Par Patrick Quinqueton, membre du Conseil scientifique de la Fondation Res Publica, conseiller d’Etat, élu local en Lorraine. Tous les territoires sont interdépendants et posent tous des problèmes de pertinence. Le territoire pertinent, c’est le territoire vécu, en tant que territoire d’appartenance et territoire de référence. Le territoire, c’est un lieu et un lien, mais aussi une durée, qui découle des modes d’exercice de la citoyenneté. Dans cette période de réforme territoriale, on peut se demander s’il y a un territoire plus pertinent qu’un autre.
1 2 3



Derniers tweets

SUIVEZ LA FONDATION SUR TWITTER

SOUTENIR LA FONDATION
Entreprises ou particuliers, soutenez la Fondation Res Publica

LIBRAIRIE EN LIGNE
Achetez en ligne les cahiers imprimés de la Fondation Res Publica
Fondation Res Publica

52 rue de Bourgogne
75007 Paris France
Tél : +33 (0) 1 45 50 39 50
Fax : +33 (0) 1 45 55 68 73
Contacter la Fondation