L'Afrique


Etude cartographique réalisée pour la Fondation Res Publica par David Amsellem, Docteur en géopolitique au Centre de Recherche et d'Analyse Géopolitique (CRAG - Université Paris 8) et Kevin Limonier, docteur en géopolitique à l'Institut Français de Géopolitique (Université Paris 8).



La France dispose de nombreux atouts en Afrique subsaharienne, et en particulier en Afrique de l’Ouest en raison de liens historiques. C’est en effet dans cette région francophone que se concentrent ses réseaux culturels et économiques ainsi que les plus grandes communautés françaises (Côte d’Ivoire
et Sénégal notamment). C’est également là que la France a multiplié les interventions militaires ces dernières années pour venir en aides à des pays amis.

Le reste de l’Afrique subsaharienne en revanche semble lui échapper, à l’exception de Madagascar (forte présence française) et de Djibouti (base militaire). La présence culturelle de la France se fait également plus rare, de même que les Investissements directs étrangers français (à l’exception de l’Angola, la Namibie et l’Afrique du Sud). D'importantes marges de progressions peuvent ainsi être réalisées par la France dans ces territoires.

La croissance que connait l’Afrique depuis plusieurs années attire de nouveaux acteurs émergents qui, progressivement, ont détrôné les partenaires historiques. En vingt ans, la part de marché de la France en Afrique subsaharienne – qui était alors le premier exportateur – a été divisée par trois passant d’environ 12% à 4% en 2013. Le phénomène marquant est incontestablement la place qu’occupe désormais la Chine, qui s’est hissée au premier rang des pays exportateurs vers l’Afrique subsaharienne (16%), loin devant l’Inde (6%), qui est en seconde position.

Mais l’Afrique subsaharienne est un territoire instable. Plusieurs coups d’État ont lieu ces trois dernières années seulement, et le continent reste marqué par de nombreuses guerres et crises sévères, créant de larges zones d'instabilité qui échappent à la souveraineté des États.

I Vendredi 18 Décembre 2015 I | Lu 4140 fois


VOIR AUSSI : afrique



Derniers tweets
Analysis | "Sorry, #China. This isn’t the ‘largest trade war in economic history’ " https://t.co/Ajjg4WUwQW
Vendredi 13 Juillet - 11:05
Guerre commerciale : nouvelle salve de taxes de Washington sur des produits chinois https://t.co/1VTjxmzAEn via @europe1
Vendredi 13 Juillet - 10:57
Guerre commerciale : le point de vue de #Trump, par Alexandre Mirlicourtois, via @XerfiCanal https://t.co/65pSXlYioM
Jeudi 12 Juillet - 14:25

SUIVEZ LA FONDATION SUR TWITTER

SOUTENIR LA FONDATION
Entreprises ou particuliers, soutenez la Fondation Res Publica

LIBRAIRIE EN LIGNE
Achetez en ligne les cahiers imprimés de la Fondation Res Publica
Fondation Res Publica

52 rue de Bourgogne
75007 Paris France
Tél : +33 (0) 1 45 50 39 50
Fax : +33 (0) 1 45 55 68 73
Contacter la Fondation