Conseil scientifique de la Fondation de Recherche Res Publica


Les actions de la Fondation Res Publica sont proposées par un Conseil scientifique qui se réunit deux à toirs fois par an et comporte une quarantaine de membres issus de l'Université et de la recherche, des grands corps de l'Etat, de la diplomatie, de l'entreprise, ainsi que des membres étrangers ayant exercé des responsabilités nationales ou internationales.


Président du Conseil scientifique :
Alain Dejammet, ambassadeur de France, représentant de la France au Conseil de Sécurité des Nations Unies de 1995 à 2000, auteur de L'archipel de la gouvernance mondiale -: ONU, G7, G8, G20... (Dalloz, 2012), L’incendie planétaire, que fait l’ONU ? (éditions du Cerf, 2015), et Boutros Boutros Ghali - Une histoire égyptienne (Erick Bonnier, 2015).

Membres du Conseil scientifique :
- David Amsellem, doctorant-allocataire de recherche au Centre de Recherche et d'Analyse Géopolitique (CRAG), Université Paris VIII, auteur de La Guerre de l'énergie (vendemiaire, 2011)
- Jean-Yves Autexier, ancien député, ancien sénateur
- Jean-Baptiste Barfety, inspecteur des affaires sociales, président de la conférence Gambetta
- Marie-Françoise Bechtel, conseiller d’Etat (h), directrice de l’ENA de 2000 à 2002
- Françoise Bellanger, déléguée aux affaires scientifiques de la Cité des Sciences et de l’Industrie
- Guillame Bigot, directeur général du groupe IPAG Business School
- Didier Billion, directeur adjoint de l'Institut de Relations Internationales et Stratégiques (IRIS), auteur de Géopolitique des mondes arabes (Iris, Eyrolles, 2018)
- Lucien Bourgeois, économiste membre de l'Académie d'agriculture
- Françoise Bouvier, maître de conférences à l’Université de Franche-Comté
- Thomas Branthôme, docteur en droit, maître de conférences en Histoire du droit et des idées politiques à Paris 5 (Paris-Descartes), auteur (avec Jacques de Saint-Victor) de Histoire de la République en France (Economica, 2018)
- Gaël Brustier, docteur en science politique, auteur de Recherche le peuple désespérément (avec Jean-Philippe Huelin, Bourin Editeur, 2009), La Guerre culturelle aura bien lieu (Mille et une nuits, 2013), A Demain Gramsci (Cerf, 2015), et Le Désordre idéologique (Cerf ,2017)
- Antoine Cargoët, fondateur et rédacteur en chef de Le Vent Se Lève,
- Jean-Pierre Chevènement, président de la Fondation Res Publica
- Jérôme Clément, président de la Fondation Alliances Françaises de 2014 à 2018
- Pierre Conesa, ancien haut fonctionnaire du ministère de la Défense, ancien DG de la Compagnie Européenne d'Intelligence stratégique, spécialiste de stratégie publique et privée en intelligence économique, auteur de La Fabrication de l'ennemi (Robert Laffont, 2011) et de Dr Saoud et Mr Djihad - La Diplomatie religieuse de l'Arabie saoudite (Robert Laffont, 2016).
- Jean-Pierre Cossin, conseiller-maître la Cour des Comptes
- Franck Dedieu, directeur adjoint de la rédaction de Marianne, journaliste économique, auteur de Inévitable protectionnisme (avec Benjamin Masse-Stamberger, Adrien de Tricornot, Gallimard, 2012), Casser l'Euro pour sauver l'Europe (avec Benjamin Masse-Stamberger, Adrien de Tricornot, Béatrice Mathieu, Laura Raim, Les Liens qui libèrent, 2014)
- Coralie Delaume, blogueuse, essayiste, auteur de Europe Les Etats désunis (Michalon, 2014), La fin de l'Union européenne (avec David Cayla, Michalon, 2017), Le Couple franco-allemand n'existe pas (Michalon, 2018)
- Jean-Marie Delarue, conseiller d’Etat
- David Djaïz, normalien, ancien élève de l'ENA, auteur de La Guerre civile n'aura pas lieu (Editions du Cerf, 2017), et Slow Démocratie (Allary, 2019)
- Jacques Fournier, conseiller d’Etat (h), auteur de L'Économie des besoins: Une nouvelle approche du service public (Odile Jacob, 2013)
- Dominique Garabiol, professeur associé à Paris VIII, ancien directeur de Banque
- Jean-Luc Gary, administrateur territorial
- Michèle Gendreau-Massaloux, ancien recteur
- Christophe Guilluy, géographe-consultant (cabinet Maps), auteur de Fractures Françaises (Champs, 2013), La France périphérique : Comment on a sacrifié les classes populaires (Champs, 2015), Le Crépuscule de la France d'en haut (Champs, 2017), No Society : La fin de la classe moyenne occidentale (Flammarion, 2018)
- Loïc Hennekinne, ambassadeur de France
- Sylvain Hercberg, ancien membre de la direction stratégie et prospective d'EDF, auteur de Sur le système électrique en France (L'Harmattan, 2019)
- Edouard Husson, historien, professeur d’université, président de la Fondation Robert de Sorbon, directeur de l’Institut Franco-Allemand d’Etudes Européennes, Université de Cergy-Pontoise, auteur de Le capitalisme malade de sa monnaie : Considérations sur l'origine véritable des crises économiques (avec Norman Palma, François-Xavier de Guibert, 2012), Paris-Berlin : la survie de l'Europe (Gallimard, 2019)
- Joachim Imad, président de Critique de la Raison Européenne (CRE) à Sciences Po
- Anne-Marie Le Pourhiet, professeur de droit public à l'Université de Rennes-I, auteur de Droit constitutionnel (Economica, 2018)
- Thierry Le Roy, conseiller d’Etat
- Julien Landfried, consultant en communication, auteur de Contre le communautarisme (Armand Colin, 2007)
- Dominique Lecourt, philosophe, directeur général de l'Institut Diderot, auteur de Dictionnaire d'histoire et philosophie des sciences (avec Thomas Bourgeois, PUF, 2006), La philosophie des sciences (Que sais-je ?, 2018)
- François Lucas, préfet
- Benjamin Morel, maître de conférences à l'Université Paris 2 Panthéon-Assas, auteur de Le Sénat et sa légitimité (Prix de thèse du Sénat 2017, Dalloz, 2018)
- Sami Naïr, professeur de sciences politiques, ex-conseiller d’Etat, auteur de L'Immigration expliquée à ma fille (Seuil, 1999), Le Nouveau Monde : L'Empire face à la diversité (Hachette, 2003), Refugiados: Frente a la catástrofe humanitaria, una solución real (Editorial Crítica, 2016)
- Jean-Michel Naulot, membre du collège de l’Autorité des Marchés financiers de 2003 à 2013, auteur de Crise financière. Pourquoi les gouvernements ne font rien (Seuil, 2013), Eviter l'effondrement (Seuil, 2017)
- Jean-Paul Pagès, cadre d’entreprise
- Pierre Papon, professeur d’Université, directeur général du Centre national de la recherche scientifique (CNRS) de 1982 à 1986, de l’Institut français de recherche pour l'exploitation de la mer (IFREMER) de 1989 à 1995, auteur de L'Energie à l'heure des choix (Belin, 2007), Vers une énergie durable ? (avec Daniel Clément, Le Pommier, 2010), Bref récit du futur: Prospective 2050, science et société (Albin Michel, 2012), 2050 : quelles énergies pour nos enfants ? (Le Pommier, 2017)
- Henri Pena-Ruiz, professeur d’université, auteur de Qu'est-ce que la laïcité ? (Folio, 2003), Dictionnaire amoureux de la laïcité (Plon, 2014), Karl Marx penseur de l'écologie (Seuil, 2018)
- Nathalie Pilhes, administrateur civil, déléguée interministérielle à la coopération sur la radicalisation
- Vincent Potier, directeur général du Centre national de la Fonction publique territoriale (CNFPT) de 2009 à 2018
- Jean-Michel Quatrepoint, journaliste économique, auteur de La dernière bulle (Mille et une nuits, 2009), Mourir pour le Yuan ? : Comment éviter une guerre mondiale (François Bourin, 2011), Le choc des empires : États-Unis, Chine, Allemagne : qui dominera l’économie-monde ? (Gallimard, 2014), Alstom, scandale d'État (Fayard, 2014), Délivrez-nous du Bien ! (avec Natacha Polony, L'Observatoire, 2018)
- Patrick Quinqueton, maître des requêtes au Conseil d’Etat
- Youri Roubinski, chercheur
- Jean-Eric Schoettl, conseiller d’Etat (h), secrétaire général du Conseil constitutionnel de 1997 à 2000
- Michel Suchod, diplomate
- Jacques Warin, ancien ambassadeur

Fondation Res Publica I Lundi 23 Janvier 2006 I | Lu 28856 fois




Derniers tweets

SUIVEZ LA FONDATION SUR TWITTER

SOUTENIR LA FONDATION
Entreprises ou particuliers, soutenez la Fondation Res Publica

LIBRAIRIE EN LIGNE
Achetez en ligne les cahiers imprimés de la Fondation Res Publica
Fondation Res Publica

52 rue de Bourgogne
75007 Paris France
Tél : +33 (0) 1 45 50 39 50
Fax : +33 (0) 1 45 55 68 73
Contacter la Fondation