Accueil par Jean-Pierre Chevènement


Accueil de Jean-Pierre Chevènement, président de la Fondation Res Publica, au colloque du 27 avril 2009, Crise du libre-échange mondial : comment en sortir ?


Accueil par Jean-Pierre Chevènement
C’est devant une salle particulièrement remplie que je vais ouvrir les travaux de ce colloque consacré à La crise du libre-échange : Comment en sortir ?
Ce titre peut étonner mais chacun sait que le commerce mondial se contracte et que, pendant cette année 2009, il diminuera d’environ 9%. La question est d’importance.

Je tiens à préciser que les réponses sont évidemment libres, marquées par le souci de la recherche qui anime la Fondation Res Publica (dont je rappelle qu’elle est une fondation reconnue d’utilité publique).

Je veux remercier les intervenants :
Monsieur Jacques Sapir, directeur à l’Ecole des hautes études en sciences sociales, auteur notamment de « Le nouveau XXIe siècle » (1)
Monsieur Hakim El Karoui, directeur de la Banque Rothschild, qui fut un des collaborateurs de Monsieur Raffarin, ne peut pas être parmi nous mais il nous a fait parvenir une intervention écrite qui sera lue par Jean-Yves Autexier.
Monsieur Jean-Marc Daniel, professeur d’économie à l’Ecole supérieure de commerce de Paris, directeur de la revue Sociétal (2).
Enfin, Monsieur Jean-Luc Gréau, économiste indépendant, auteur de « La trahison des économistes » (3).

Avant de passer la parole aux différents intervenants, je voudrais rendre hommage à l’un de nos amis très chers, Serge Ravanel, Compagnon de la Libération, qui vient de s’éteindre. Serge Ravanel était un homme absolument magnifique. A la tête des Groupes francs dans la Résistance, il s’y est illustré de mille manières. Il restera comme le libérateur de Toulouse. Il m’a fait l’honneur de devenir mon collaborateur au ministère de la Recherche et de l’Industrie de 1981 à 1983 et j’étais resté en relation étroite avec lui. Je l’ai vu récemment encore, il n’avait rien perdu de sa curiosité, de son intelligence, qui était vive, de sa culture, qui était vaste et qu’il mettait au service de la France et de l’idée de progrès, deux idées qui dans son esprit n’en faisaient qu’une. Je suis très ému en pensant à sa disparition et à la peine de Madame Ravanel.

Le débat sera ouvert par Jacques Sapir.

------------
1) Jacques Sapir « Le Nouveau XXIe siècle, du siècle américain au retour des nations » publié en 2008 aux éditions du Seuil. Voir aussi du même auteur « La fin de l’eurolibéralisme », Le Seuil, 2006 ; « Le protectionnisme et le contrôle des changes conduisent-ils à la guerre ? », Utopie critique, décembre 2008.
2) Sociétal, revue trimestrielle à dominante économique et sociale, publiée par la Société d'études, de recherche et de publications économiques. Sociétal est la revue de l'Institut de l'entreprise.
3) Jean-Luc Gréau, « La trahison des économistes », éditions Gallimard, 2008 et « L’avenir du capitalisme », Gallimard 2005

Fondation Res Publica I Lundi 27 Avril 2009 I | Lu 3637 fois





Derniers tweets
Analysis | "Sorry, #China. This isn’t the ‘largest trade war in economic history’ " https://t.co/Ajjg4WUwQW
Vendredi 13 Juillet - 11:05
Guerre commerciale : nouvelle salve de taxes de Washington sur des produits chinois https://t.co/1VTjxmzAEn via @europe1
Vendredi 13 Juillet - 10:57
Guerre commerciale : le point de vue de #Trump, par Alexandre Mirlicourtois, via @XerfiCanal https://t.co/65pSXlYioM
Jeudi 12 Juillet - 14:25

SUIVEZ LA FONDATION SUR TWITTER

SOUTENIR LA FONDATION
Entreprises ou particuliers, soutenez la Fondation Res Publica

LIBRAIRIE EN LIGNE
Achetez en ligne les cahiers imprimés de la Fondation Res Publica
Fondation Res Publica

52 rue de Bourgogne
75007 Paris France
Tél : +33 (0) 1 45 50 39 50
Fax : +33 (0) 1 45 55 68 73
Contacter la Fondation