Annexe : message d'Olivier Assayas


Message d’Olivier Assayas, cinéaste, lu lors du colloque du 29 septembre 2008, Paradoxes du cinéma français.


J'aurais été très intéressé à débattre de la question de l'avenir du cinéma Français comme élément déterminant du pluralisme culturel dans le monde, car je la trouve très bien posée.

J'ai toujours été convaincu, et j'ai souvent essayé de transmettre cette idée, que le cinéma français offrait aux autres cultures un exemple viable d'une alternative non pas au cinéma américain mais au cinéma hollywoodien en tant qu'esperanto de la culture de masse.
Le cinéma est le dernier art authentiquement populaire et a, de ce fait, une responsabilité à l'égard de l'identité même de ses spectateurs. Autant un spectateur européen, asiatique ou bien africain peut avoir envie de voir à l'écran les divertissements spectaculaires - souvent réussis - que propose Hollywood, autant il est intellectuellement, politiquement, spirituellement aussi, vital qu'il puisse aussi avoir accès à des oeuvres relevant de ses propres racines culturelles.

Si ce n'est pas le cas, il perd le contact avec celles-ci et, pour les plus jeunes, finit par les considérer comme coupées de la modernité en tant que vecteur du devenir de la société à laquelle il appartient.

En somme le modèle, y compris économique, que propose le cinéma français est porteur d'enjeux internationaux bien au-delà de ce qu'on croit généralement - il est une authentique réponse au nivellement, un repère précieux pour tous les pays soucieux de l'effrayant recul de leur identité historique sur l'un des fronts les moins bien compris du conflit contemporain entre les valeurs du marché et celle de l'humain, dans sa richesse, sa complexité, tel qu'il s'exprime à travers l'art.

C'est pourquoi le cinéma français ne doit certainement pas se contenter de donner l'exemple d'une réussite industrielle. Il est aussi de son devoir, et avant tout, de maintenir des valeurs d'exigence, d'ambition, des valeurs morales, éthiques. Il se doit d'être aux côtés des autres cultures soumises aux mêmes interrogations, de répondre à leurs attentes, d'être digne de celles-ci.

Fondation Res Publica I Lundi 29 Septembre 2008 I | Lu 2578 fois


VOIR AUSSI : cinéma



Derniers tweets
#Catalogne / Une tribune de J-E #Schoettl > "Le projet des indépendantistes catalans est éradicateur" https://t.co/tSWFqEteUY #ResPublica
Lundi 16 Octobre - 09:48
#ResPublica organisera le 21 nov. une rencontre en hommage à Max #Gallo, "la fierté d'être français" > https://t.co/oyx5aCU1km
Vendredi 13 Octobre - 11:01
A lire > "#Civilisation, avec ou sans 's'?" avec #Debray (@revueMediuM), @MichelOnfrayTv et @chevenement https://t.co/mNBuptt64e #ResPublica
Jeudi 12 Octobre - 09:56

SUIVEZ LA FONDATION SUR TWITTER

SOUTENIR LA FONDATION
Entreprises ou particuliers, soutenez la Fondation Res Publica

LIBRAIRIE EN LIGNE
Achetez en ligne les cahiers imprimés de la Fondation Res Publica
Fondation Res Publica

52 rue de Bourgogne
75007 Paris France
Tél : +33 (0) 1 45 50 39 50
Fax : +33 (0) 1 45 55 68 73
Contacter la Fondation