Accueil de Jean-Pierre Chevènement


Accueil de Jean-Pierre Chevènement, Président de la Fondation Res Publica, au colloque "Le Moyen-Orient dans la politique étrangère des puissances" du 29 juin 2015.


Mesdames, Messieurs, chers amis,

Ce colloque consacré au Moyen-Orient dans la politique étrangère des puissances n’est pas le premier que nous organisons sur ce sujet. En 2006, ici même, nous traitions déjà de la sécurité du Moyen-Orient et du jeu des puissances [1] dans un colloque auquel Monsieur l’ambassadeur Nicoullaud nous avait fait l’honneur de participer.

C’est à Loïc Hennekinne, ambassadeur de France et membre du conseil scientifique de la Fondation Res Publica, que revient le mérite d’avoir pensé et organisé ce colloque.

Je remercie tous les intervenants éminents qui ont accepté de répondre à l’invitation de la Fondation Res Publica. M. Bertrand Badie, professeur à Sciences Po, est un spécialiste reconnu de longue date des relations internationales ; j’ai plaisir à le retrouver. M. Francis Perrin est président de « Stratégies et Politiques Énergétiques » (SPE), et directeur de la publication et de la rédaction de « Pétrole et Gaz Arabes » (PGA) et de sa version en anglais « Arab Oil & Gas » (AOG), prenant ainsi la suite de notre ami Nicolas Sarkis [2]. Parmi les nombreux postes qu’il a occupés, M. François Nicoullaud fut directeur du cabinet civil et militaire de Pierre Joxe, Ministre de la Défense (1991-1993) et, de 2001 à 2005, ambassadeur en Iran où j’ai eu le plaisir de le rencontrer ; je le considère certainement comme un des meilleurs spécialistes de la question. Enfin, M. Flavien Bourrat n’est pas un inconnu puisque nous avons eu l’occasion d’apprécier ses interventions l’an dernier à l’occasion d’un autre colloque intitulé « Guerres de religion dans le monde musulman ? » [3], le point d’interrogation de l’intitulé exprimant un certain doute sur le caractère véritablement religieux de ces guerres qui sont peut-être d’abord et avant tout des affrontements politiques. C’est un sujet sur lequel nous pourrons certainement revenir.

À un moment où l’histoire du Moyen-Orient semble pouvoir basculer dans un sens ou dans un autre, je pense que la seule manière de s’orienter est la longue durée. Connaître la longue durée permet de mieux comprendre ce qui se passe et ce qui pourrait se passer mais l’issue, qui dépend de beaucoup de facteurs, reste imprévisible. Si la longue durée suffisait à expliquer l’histoire, nous serions dans la répétition. Or l’histoire est changement [4], écrivait Marc Bloch. Disons qu’il faut essayer de fixer le moment présent. Les négociations avec Téhéran ont été prolongées de quelques jours [5]. Qu’est-ce que cela veut dire ? Bien évidemment, on ne peut comprendre ces enjeux qu’à la lumière du temps long et particulièrement des dix dernières années, celles qui ont suivi l’invasion américaine de l’Irak. Je pense qu’il y a des clefs de lecture.

On peut parler du Moyen-Orient avec des idées simples mais cela demande beaucoup de travail. Je passe donc la parole au grand travailleur qu’est Loïc Hennekinne.

---------------
[1] La sécurité du Moyen Orient et le jeu des puissances, Colloque organisé par la Fondation Res Publica le lundi 20 novembre 2006.
[2] De 1965 à 2011, Nicolas Sarkis a dirigé, à Beyrouth puis à Paris, l'Arab Petroleum Research Center, (APRC), qui éditait six revues dont le bimensuel « Le Pétrole et le Gaz Arabes » (« Arab Oil and Gas Magazine ». À partir de 2012, la responsabilité et la gestion de ces publications ont été cédées à la société Stratégies et Politiques Énergétiques.
[3] Guerres de religion dans le monde musulman ?, Colloque organisé par la Fondation Res Publica le 31 mars 2014.
[4] « L’histoire est la science du changement » M. Bloch, dans « Les caractères originaux de l’histoire rurale française », rééd. 2006, p. 59
[5] Les négociations nucléaires organisées à Vienne pour tenter de parvenir à un accord global sur le programme nucléaire de Téhéran ont été prolongées au-delà de la date-butoir du 30 juin 2015 en raison de divergences importantes entre l'Iran et le groupe 5+1 (Chine, États-Unis, France, Royaume-Uni, Russie et Allemagne).

--------------
Le cahier imprimé du colloque "Le Moyen-Orient dans la politique étrangère des puissances" est disponible à la vente dans la boutique en ligne de la Fondation.

Fondation Res Publica I Mardi 6 Octobre 2015 I | Lu 4349 fois





Derniers tweets
RT @bpetitjean: "La #France au 21ème siècle doit raisonner à l'échelle du monde", itv de @chevenement via @IFRI_ https://t.co/dqf2k2usIw
Lundi 27 Février - 10:18
Excellente initiative de @AXPolytechnique pour soutenir les travaux de jeunes scientifiques > #PrixDargelos 2017 https://t.co/ONkbLITb2s
Vendredi 24 Février - 11:22
Dernières places disponibles pour le colloque du 6 mars "Vers la fin de la globalisation?" https://t.co/dp0xOTOJ5o #ResPublica @chevenement
Mercredi 22 Février - 16:53

SUIVEZ LA FONDATION SUR TWITTER

SOUTENIR LA FONDATION
Entreprises ou particuliers, soutenez la Fondation Res Publica

LIBRAIRIE EN LIGNE
Achetez en ligne les cahiers imprimés de la Fondation Res Publica
Fondation Res Publica

52 rue de Bourgogne
75007 Paris France
Tél : +33 (0) 1 45 50 39 50
Fax : +33 (0) 1 45 55 68 73
Contacter la Fondation